La Dame pipi de Santa Clara

Technique
Aquarelle, Carnet de voyage, cuba
A propos de ce dessin

La Dame pipi de Santa Clara

Santa Clara, petite pause dans le centre ville et recherche des toilettes. Comme d’habitude, il faut sortir la monnaie et si on a oublié d’apporter du papier toilette, c’est un petit peu plus cher pour avoir 2 feuilles de papier. La dame pipi a le sourire et envie de bavarder avec ses clients. Elle chante les louanges de sa ville Santa Clara. Une chouette rencontre !

Los baños de Cuba

Les toilettes publiques sont généralement payantes : 1 CUP pour les cubains / 1 CUC pour les touristes, avec parfois des différences en fonction du type de besoins. Les papiers usagés doivent être jetés dans un seau et pas dans les toilettes. Parfois, il n’y a pas de chasse d’eau, seulement un seau avec de l’eau .. ou pas. Et dans ce cas, c’est la dame (ou le monsieur) pipi qui se charge de nettoyer.

Souvent les touristes s’offusquent de ce traitement :

  • ça fait cher le rouleau de PQ !  Et bien, à Cuba, il y a parfois des pénurie de PQ. Il faut donc faire attention à son utilisation, par principe. A noter : En Inde ou au Népal, il n’y a pas de papier du tout, juste un seau d’eau.
  • La dame pipi gagne plus que le médecin,vu ses tarifs : c’est possible, vu que le médecin est fonctionnaire d’Etat et ne gagne qu’environ 30 CUC (26 Euros) par mois.. et alors ? Vous avez envie de faire ce travail ?
  • L’interdiction de jeter les papiers usagés dans les toilettes. Cuba est loin d’être le seul pays à fonctionner ainsi (Amérique du Sud, Asie..). Les tuyaux d’évacuation ne sont pas toujours assez large pour accepter le passage de quantité de papier. Et puis, souvent les eaux usées ne sont pas traitées.
  • Il n’y a pas de chasse d’eau : idem , il y a beaucoup de lieux où l’utilisation de l’eau pour les toilettes est restreinte. Par exemple, le Mexique, les régions désertique comme le Nevada (USA), le Népal….. où il y a soit des pénuries, soit un accès restreint. Nous, les occidentaux, pensons rarement à l’aberration de nos comportement : utiliser de l’eau potable dans nos toilettes, est ce cohérent ?
  • Les toilettes sont sales : malheureusement, cette réflexion est valable aussi en France dans certaines toilettes publiques (ou pas). Il s’agit là d’un problème de comportement global et de manque de respect.

Toutes les aquarelles de ce voyage sont rassemblées dans un carnet: De Santiago de Cuba à La Havane »,en vente ici


 

The  Santa Clara’s pee lady

Santa Clara, a short break in the city center and a search for bathroom. As usual, we must get out the money and if we forgot to bring toilet paper, it’s a little more expensive to have 2 sheets of paper. The pee lady smiles and wants to chat with her customers. She sings the praises of her city Santa Clara. A real pleasure to meet her !

Aucun commentaire

Publier un commentaire