Juillet 2018 ou sãun – bhadau 2075 ?

Technique
Aquarelle, Carnet de voyage, Népal
A propos de ce dessin

Les calendriers népalais et tibétain

Les calendriers utilisés par les népalais sont assez différents du calendrier Grégorien, utilisé par les occidentaux.

Le calendrier népalais

Le calendrier népalais commence 57 ans avant le calendrier grégorien. En 2018, pour les népalais, c’était 2075. Il en existe 2 : un solaire pour les années et un lunaire pour les mois. Les mois sont décalés, par exemple, le premier mois de l’année népalaise : baisakh correspond à la fin avril-début mai.

Le calendrier tibétain

Lui aussi est basé sur la lune et le soleil. Lui est en avance de 127 ans : 2018 correspond à 2145. L’année tibétaine débute le jour de la nouvelle lune qui suit l’entrée du Soleil dans la constellation du Bélier : en général entre le début de février et début mars. Le nouvel an tibétain, Losar, est une date très importante pour les Tamangs et est fêtée avec ferveur. Les années sont désignées par un nom d’animal associé au nom d’un des cinq éléments (terre, feu, métal, eau, bois)

Tous les ans, des astrologues élaborent le calendrier de l’année et précisent les correspondances avec le calendrier Grégorien.

L’année comporte des semaines de sept jours. Le samedi est jour de repos, mais pas le dimanche. Le nom des jours reprend les noms des planètes, comme pour le calendrier grégorien.

  • Lundi : Nima
  • Mardi : Dawa
  • Mercredi : Mingmar
  • Jeudi : Ihakpa
  • Vendredi : Phurbu
  • Samedi : Pasang
  • Dimanche : Pemba

Et ces noms sont souvent donnés aux enfants nés ce jour là


Nepali and Tibetan calendars

The calendars used by Nepalis are quite different from the Gregorian calendar, used by Westerners.

The Nepalese calendar

The Nepali calendar begins 57 years before the Gregorian calendar. In 2018, for the Nepali, it was 2075. There are 2: a solar for the years and a lunar for the months. The months are shifted, for example, the first month of the Nepalese year: baisakh is the end of April-beginning of May.

The Tibetan calendar

He too is based on the moon and the sun. The Tibetan year begins on the day of the new moon following the entrance of the Sun into the constellation Aries: usually between the beginning of February and the beginning of March. The Tibetan New Year, Losar, is a very important date for the Tamangs and is celebrated with fervor.

Years are designated by an animal name associated with the name of one of the five elements (earth, fire, metal, water, wood)

Every year, astrologers elaborate the calendar of the year and specify the correspondences with the Gregorian calendar.

The year has seven-day weeks. Saturday is rest day, but not Sunday. The name of the days takes up the names of the planets, as for the Gregorian calendar.

Monday: Nima
Tuesday: Dawa
Wednesday: Mingmar
Thursday: Ihakpa
Friday: Phurbu
Saturday: Pasang
Sunday: Pemba

And these names are often given to children born that day

Aucun commentaire

Publier un commentaire