Le génie des mécaniciens Cubain

Technique
Aquarelle, Carnet de voyage, cuba
A propos de ce dessin

Le génie des mécaniciens Cubain

Sur une place de la Havane, pas très loin du Capitol, un mécanicien est plongé dans le moteur de sa voiture.

Cette scène, on aurait pu la voir un peu partout à cuba, car bien qu’il existe des petits garages, quand la voiture tombe en panne, elle est souvent réparée sur place. La réparation des véhicules est très compliquée. A partir de 1960, l »embargo Américain a suspendu l’importation de pièces de rechange d’origine. Ce problème a été contournée jusque dans les années 90 avec l’utilisation de pièces venant d’URSS. Mais la fin de l’Empire Soviétique a mis fin à cette solution. Les Cubain ont du faire preuve d’ingéniosité pour récupérer ou fabriquer les pièces nécessaires à la remise en état de leur véhicule.

Aujourd’hui, la plupart des fameuses « almendrones » n’ont plus beaucoup de pièces d’origine autre que la carosserie. Mais ça n’enlève rien à leur beauté !

Pour en savoir plus, deux articles, sur le sujets :

Toutes les aquarelles de ce voyage sont rassemblées dans un carnet: De Santiago de Cuba à La Havane »,en vente ici


The Cuban mechanics genius

At the corner of a square in Havana, not far from the Capitol, a mechanic dives in the engine of his car.

A scene we could have seen everywhere in Cuba ! Although there are small garages in Cuba, when the car breaks down, it is often repaired on the spot.

Vehicle repair in Cuba is very complicated. From 1960, the US embargo suspended the import of original spare parts. This problem was circumvented until the 1990s with the use of parts from the USSR. But the end of the Soviet Empire put an end to this solution. The Cubans had to be ingenious to recover or manufacture the parts needed to  repair their vehicle.
Today, most famous « almendrones »  have many non-original parts. But they are still beautifull !

 

Aucun commentaire

Publier un commentaire