Museo del Carnaval et Santeria

Technique
Aquarelle, Carnet de voyage, cuba
Thèmes
carnaval, museo del carnaval, Musique, santéria, santiago de cuba
A propos de ce dessin

Museo del Carnaval et Santeria

Le musée

Le musée raconte l’histoire du Carnaval de Santiago de Cuba. Il vise à  préserver les traditions et les souvenirs des carnavals de la ville de Santiago de Cuba.

Trois époques à explorer :  le Carnaval durant la Colonie, pendant la République et après la Révolution, illustrées par de nombreux objets, masques et costumes.

Dans la cour intérieure, un groupe de musiciens et danseurs font revivre les danses typiques cubaines et notamment celles liées à la Santeria (aperçu du spectacle proposé dans la cour du musée)

 La Santeria

La Santería est une religion d’origine africaine très populaire à Cuba. Elle a été apportée par les esclaves noirs nigérians au XVIème siècle. Le mot «santería» signifie «chemin des saints» en espagnol. Les divinités de l’Afrique, appelé «orishas», sont associés avec les saints des traditions catholiques imposés aux esclaves.

Chaque Orisha représente un élément et se reconnait par sa couleur. Quelques exemples :

  • Orula est le dieu devin. Il aime le jaune et le vert.
  • Yemayá règne sur les mers. Elle porte le bleu, bordé du blanc des vagues sur sa tunique.
  • Ochún est la joie.  Elle symbolise la féminité, la sensualité, l’amour et elle porte le jaune.
  • Shangó est rouge vif et blanc. C’est le dieu du feu et de la guerre, des éclairs et des orages.
  • Oggún porte du vert et mauve. Il est le dieu du fer, patron des soldats, des physiciens et des mécaniciens,

Source : Les couleurs de la santería à Cuba – cubania.com


Museo del Carnaval and Santeria

The museum

The museum tells the story of the Carnival of Santiago de Cuba. It aims to preserve the traditions and memories of carnivals in the city of Santiago de Cuba.

Three times to explore : Carnival during the Colony, during the Republic and after the Revolution, illustrated by many objects, masks and costumes.

In the inner courtyard, a group of musicians and dancers revive the typical Cuban dances and especially those related to the Santeria (overview of the show in the courtyard of the museum)

The Santeria

The Santería is a African religion very popular in Cuba. It was brought by Nigerian black slaves in the 16th century. The word « Santería » means « Way of the Saints » in Spanish. The divinities of Africa, called « orishas », are associated with the saints of Catholic traditions imposed on slaves.

Each Orisha represents an element and is recognizable by its color. Some examples :

  • Orula is the god diviner. He likes yellow and green.
  • Yemayá reigns over the seas. She wears blue, edged with white waves on her tunic.
  • Ochún is joy. She symbolizes femininity, sensuality, love and she wears yellow.
  • Shangó is bright red and white. He is the god of fire and war, lightning and storms.
  • Oggún is green and mauve. He is the god of iron, patron of soldiers, physicists and mechanics,

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Publier un commentaire