Tashi Thongmon Gompa, Junbesi

Technique
Aquarelle, Carnet de voyage, Népal
A propos de ce dessin

 Tashi Thongmon Gompa à Junbesi

Datant de 1635, Tashi Thongmon Gompa est le plus vieux monastère (gompa en népalais) de la région du Solukhumbu. Il a été rénové à plusieurs reprises : en 1720 et en 1914. Avant sa dernière rénovation, il s’appelait Chiwong Chhyang-Chhup Chhyoling Gompa. (source : chiwongmonastery.com).

Le monastère n’est plus actif aujourd’hui. Il reste juste quelques lamas pour gérer le bâtiment, accueillir les pratiquants et les touristes.

Le monastère est aussi le lieu d’un festival important en janvier (Dumje festival) et d’un autre en mai (Nyungne festival).

Les murs à Mani

Ce sont des pierres sculptées de prières que l’on rencontre régulièrement sur les chemins du Solukhumbu. La prière la plus souvent utilisée est « Om Mani Padme Um ». Cela signifie : « Salut ô joyau dans la fleur de lotus ». Comme pour les Stupa, il faut les contourner par la gauche.


Tashi Thongmon Gompa, in Junbesi

Built around 1635, Tashi Thongmon Gompa is the oldest monastery (gompa in Nepali) of the Solukhumbu region. It was renovated several times : in 1720 and in 1914. Before its last renovation, its name was Chiwong Chhyang-Chhup Chhyoling Gompa. (source: chiwongmonastery.com).

The monastery is no longer active. There are just a few lamas left to manage the building, welcome practitioners and tourists.

The monastery is also the site of a major festival in January (Dumje festival) and another in May (Nyungne festival)

The « Mani » walls

These are carved prayer stones often encountered on the Solukhumbu paths. The most commonly used prayer is « Om Mani Padme Um ». It means, « Hello, O jewel in the lotus flower. » Like the Stupa, walk around them from the left.

Aucun commentaire

Publier un commentaire